Étincelles

Nous sommes héritiers des Lumières. Un mouvement né d’un contexte de progrès scientifiques et de mutations économiques, sociales et politiques, dont une élite bourgeoise avait alors su se saisir pour s’émanciper.

Les obscurantismes d’aujourd’hui revêtent bien des formes. Religieuses, encore. Mais aussi propagande et désinformation, lobbying, corruptions, censures et contrôle des médias de masse, et formatage scolaire comme culturel, dès le plus jeune âge, de ceux qui de plus en plus peinent à se reconnaître citoyens.

Aujourd’hui, l’émancipation en jeu est celle de la multitude. Les progrès technologiques nous permettent le partage, la communication, et la coordination. Les sciences humaines nous révèlent nos vulnérabilités à toutes les échelles, de l’individu aux rapports entre nations. Les débandades économiques et politiques ne dissimulent plus l’illégitimité des modèles en place.

Aujourd’hui, nulle élite privilégiée ou supérieure n’épargnera à nos héritiers les obscurantismes de notre siècle. L’espoir réside tout en bas, dans la somme de toutes les initiatives innovantes qui, déjà, s’élèvent à contre-courant, sans attendre les moyens ni la permission de bien agir.

Nos obscurantismes ne seront pas repoussés par quelques Lumières, mais par une multitude d’étincelles.